Catalina Pimiento Hernandez

Boursière en recherches postdoctorales, Université de Zurich, Suisse

Catalina Pimiento Hernandez est née à Bogota en Colombie. Depuis son plus jeune âge, elle se passionne pour les requins et le milieu aquatique. Elle valide sa licence de biologie à l'Université Javeriana à Bogota. Dans le cadre de son mémoire universitaire, Catalina s'envole pour le Mexique où elle étudiera l'écologie des populations de requins-baleines du Isla Contoy National Park. Elle s'installera ensuite au Panama pour rejoindre le département de recherches tropicales du Smithsonian. Catalina exerce d'abord au laboratoire Nao, s'intéressant aux mouvements migratoires des requins-baleines dans l'archipel de Las Perlas et l'Océan Pacifique central, pour ensuite devenir aide-laborantine au centre d'archéologie et paléoécologie.

En 2008, Catalina étudie à l'Université de Floride où elle travaille en tant que conservatrice et chercheuse au Musée d'histoire naturelle de Floride. Au printemps 2010, elle obtient un master de zoologie au département de biologie où elle étudie l'enseignement des sciences en matière secondaire et choisit pour module complémentaire la paléoécologie des requins du Miocène. Ses premières recherches portent sur le lieu de reproduction du Carcharocles mégalodon, requin géant disparu. Dans le cadre de son module en éducation et transmission des savoirs, Catalina développe un site web visant à sensibiliser les enfants aux matières scientifiques et lance un programme pour promouvoir son utilisation dans les musées et les salles de classe.

En 2010, Catalina entame un doctorat au département de biologie de l'Université de Floride. Elle base ses recherches sur les fouilles et la collecte de données, étudiant les fossiles des requins à la lumière de ses connaissances macro-écologiques et méta-analytiques. Avide de comprendre les raisons de l’extinction du C. mégalodon elle conjugue ses recherches scientifiques à l'enseignement des sciences, la technologie éducative et la sensibilisation du public. C'est alors qu'elle met au point une formation mixte en paléontologie s'adressant aux étudiants de premier cycle de l'Université du Panama. À l'été 2015, Catalina valide son doctorat en biologie, option technologie éducative et développement de programmes d'études.

L'Université de Zurich lui a récemment attribué la bourse postdoctorale Forschungskredit. Catalina travaille actuellement au musée et institut paléontologique de l'Université de Zurich, en Suisse. Ses recherches portent sur les conséquences de l'extinction des prédateurs anciens sur les écosystèmes marins. Désireuse de poursuivre ses recherches sur ces prédateurs disparus, Catalina compte mettre à profit ses découvertes pour étudier les cascades trophiques d’un point de vue paléobiologique afin d'établir un rapport sur la sauvegarde des requins modernes menacés d'extinction. En outre, elle espère mettre sa passion pour les sciences et son engagement dans l'enseignement scientifique, les technologies éducatives et la sensibilisation du public au service d'outils innovants destinés à sensibiliser les étudiants et le grand public aux disciplines scientifiques.

En savoir plus sur le travail de Catalina Pimiento Hernandez

Au Panama, le Smithsonian exploite des données sur les gisements de fossiles pour modéliser les changements climatiques du futur

Fermer