Joshua A. Bell

Conservateur chargé de la mondialisation, Musée national d’histoire naturelle

Joshua A. Bell est conservateur chargé de la mondialisation au Musée national d’histoire naturelle. Intéressé par les mutations des réseaux locaux et mondiaux unissant les humains, les objets et l’environnement, Joshua étudie l’ethnographie de la Papouasie-Nouvelle-Guinée et la culture liée aux téléphones cellulaires aux États-Unis. Ces activités se doublent de recherches et d'archivage de musées en Australie, en Europe et aux États-Unis. 

Depuis 2000, en collaboration avec la population du delta du Purari, un estuaire à l’écologie diversifiée sur la côte méridionale de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, Joshua étudie comment la déforestation et les industries extractives ont transformé le caractère social, économique et environnemental de la région, ainsi que le rôle des objets dans ces imbroglios internationaux. 

Joshua répertorie également le patrimoine et les connaissances traditionnelles des populations locales en partenariat avec celles-ci. Il travaille avec ses partenaires puraris à l’édition dans la langue locale d’un livre de photographies historiques qui serait utilisé dans les écoles et dans la vie quotidienne. Il a également coopéré à la création d’affiches illustrées sur la végétation locale et la vannerie traditionnelle afin d’aider à la transmission des connaissances ethnobotaniques entre les générations. Joshua travaille actuellement à la création d’un CD de musiques traditionnelles, qui encodent différents aspects du savoir environnemental et culturel des Puraris.

Joshua est titulaire d’une licence de l’Université Brown (1996), ainsi que d’un master en anthropologie (1998) et d’un doctorat en anthropologie (2006) obtenus à l’Université d’Oxford. Avant d’entrer au Smithsonian, il a exercé en tant que Maître de conférences au département de recherche sur les arts d’Afrique, d’Océanie et des Amériques de l’Université d’East Anglia.

En savoir plus sur le travail de Joshua A. Bell

Le Smithsonian travaille avec les communautés du monde entier au rétablissement et au maintien des langues et traditions en danger d’extinction

Fermer