Kelly Chance

Physicien principal en physique moléculaire, Centre d’astrophysique de Harvard-Smithsonian

Physicien principal au Centre d’astrophysique de Harvard-Smithsonian, Kelly Chance est une autorité reconnue en sciences de l’atmosphère.

À l’Observatoire d’astrophysique du Smithsonian (SAO), il dirige le projet TEMPO, Tropospheric Emissions: Monitoring of Pollution (émissions troposphériques : surveillance de la pollution), destiné à mesurer la pollution de l’air. En 1985, il a mis au point avec des collègues de l’Institut de chimie Max Planck une méthode de spectroscopie ultraviolet/visible spatiale permettant de mesurer la troposphère (la couche la plus basse de l’atmosphère). Kelly effectue des recherches au SAO et enseigne les sciences de l’atmosphère à Harvard depuis plus de 30 ans.

Le travail de Kelly sur le projet TEMPO lui a valu en 2013 le prix de l’innovation décerné par le groupe Smithsonian Institution ainsi qu’une récompense du Earth Venture Instrument Project attribuée par la NASA. Auteur de plus de 150 publications scientifiques, il siège dans de nombreux comités et groupes de travail scientifiques au sein d’institutions gouvernementales ou universitaires telles que la NASA et l’Agence spatiale européenne. Kelly a obtenu son doctorat en chimie à Harvard en 1978. 

 

En savoir plus sur le travail de Kelly Chance

L’Observatoire d’astrophysique du Smithsonian travaille avec la NASA à la construction du premier instrument de surveillance spatiale continue de la pollution de l’air en Amérique du Nord

Fermer