Lisa Schile

Titulaire d’une bourse d’études postdoctorales, réseau Tennenbaum d’observatoires marins (MarineGEO) du Smithsonian

Écologiste des littoraux, Lisa Schile étudie la végétation, le cycle du carbone et la biogéochimie dans les marais. Elle a décroché une bourse postdoctorale auprès du réseau Tennenbaum d’observatoires marins (MarineGEO) du Smithsonian, un nouveau réseau marin mondial, où elle étudie comment les différents marais de la planète piègent le carbone dans le sol. Pour cela, elle utilise une nouvelle méthode de mesure de la décomposition végétale : elle enterre des sachets de thé partout où elle va. Elle étudie actuellement les marais au Panama, au Belize, dans la baie de San Francisco, dans la baie de Chesapeake en Virginie et en Floride. Lisa a travaillé avec Pat Megonigal en 2013 à la quantification du stockage de carbone dans les écosystèmes côtiers d’Abu Dhabi.

Elle a commencé à explorer les rivières et les sols boueux à huit ans, le jour où elle a reçu sa première paire de bottes en caoutchouc. Elle ne s’est jamais arrêtée depuis.

En savoir plus sur le travail de Lisa Schile

Conseil à Abou Dhabi sur les puits de carbone bleu et le rôle des mangroves dans l’atténuation climatique

Fermer