Pat Neale

Directeur de recherche, Centre de recherche de l’environnement du Smithsonian

Dans les eaux glacées de l'Antarctique et dans le laboratoire beaucoup plus douillet d'Edgewater, dans le Maryland, le photobiologiste Pat Neale étudie les effets de la lumière sur les organismes vivants, en particulier les effets du rayonnement des ultraviolets sur le phytoplancton. Il est intéressé par les variations à long terme des UV du soleil, la transmission des UV dans l'eau et l'effet sur la faune marine et développe des modèles pour prédire les impacts du changement climatique sur un composant critique du cycle du carbone de la terre.

À bord du brise glace Nathaniel B. Palmer de la National Science Foundation, dans l'Antarctique, et dans son laboratoire du Maryland, Pat utilise un instrument développé et construit au Smithsonian pour mesurer les variations de niveau des UV pouvant pénétrer l'océan et affecter le phytoplancton. Son travail sur le suivi du rayonnement polaire et du rayonnement des UV est connecté au réseau inter-agence de surveillance du rayonnement des ultraviolets des États-Unis qui suit la variation des rayonnements à courtes (UVB) et longues (UVA) ondes afin d'étayer la recherche sur leurs effets.

Pat a obtenu son diplôme en science environnementale de l'Université d'État de New York en 1976, suivi d'un master en statistiques à l'Université de Columbia en 1981 et d'un doctorat en écologie aquatique de l'Université de Californie, à Davis, en 1985. Il a effectué sa première expédition en Antarctique en 1989 et sa dernière visite remonte à 2006. Il continue d'étudier la productivité de l'Antarctique en intégrant dans des modèles mathématiques les données accumulées au cours des expéditions de terrain.  Il a publié plus de 100 articles sur son travail dans des publications telles que ScienceNature et Limnology and Oceanography.

Pat aime écouter et jouer toutes sortes de musique ; joue du piano dans le groupe de SERC « The Muddy Creeks » et a étudié pendant un certain temps la composition musicale à l'université.

En savoir plus sur le travail de Pat Neale

Prévisions sur l'impact du changement climatique dans les eaux de l'Antarctique

Fermer