Protection du cerf d'Eld au Myanmar

Expertise associée : Services de conseil
Date de début : 1989

Depuis plus de 20 ans, les chercheurs du Smithsonian luttent pour la sauvegarde du cerf d’Eld, ou thamin, une espèce d’Asie du Sud-Est fortement menacée d’extinction et dont la population s’étendait autrefois à travers toute l'Asie du Sud-est, du Vietnam à l’Inde. Seuls 2 500 cerfs ont survécu dans leur milieu naturel, notamment en Birmanie et au Cambodge.

Sous la direction de Bill McShea, Melissa Songer et Peter Leimgruber du Smithsonian, des chercheurs ont cartographié le territoire du cerf d’Eld dans les forêts tropicales sèches. Ils ont ainsi pu mettre en évidence des populations sauvages encore méconnues.

Après avoir consulté le gouvernement birman pour élaborer un nouveau programme de sauvegarde du cerf d’Eld, les scientifiques du Smithsonian ont collaboré avec le gouvernement norvégien en vue de financer des réserves naturelles au Myanmar, comme celle de Chatthin.

Les recherches sur la protection du cerf d’Eld se poursuivent à l’Institut de conservation biologique du Smithsonian (SCBI) de Front Royal, en Virgine, où les scientifiques Steven Monfort et Pierre Comizzoli ont mis au point des techniques d’insémination artificielle et de fécondation in vitro.  

 

En savoir plus sur ce projet

Découvrez comment la science et les autorités assurent l’avenir du cerf d’Eld au Myanmar