DROP (Deep Reef Observation Project, projet d'observation des récifs en eau profonde)

Expertise associée : Recherche à long terme
Date de début : 2010

Carole Baldwin est une autorité respectée en biologie marine, en particulier pour les poissons des mers tropicales et les poissons des grands fonds. Dans les profondeurs au large de Curaçao, au sud des Caraïbes, elle dirige le projet DROP (Deep Reef Observation Project, projet d’observation des récifs en eau profonde), une activité du Smithsonian destinée à explorer la vie dans les récifs profonds des tropiques, rarement étudiés, et à suivre l’évolution dans le temps de ces écosystèmes.

Off the coast of Curacao in the southern Caribbean, Carole and her team of almost 40 Smithsonian researchers are uncovering a new world of biodiversity that science has largely missed. Using a manned submersible, they have discovered at least 50 new fish species in an area of only around 0.2 square kilometers.

Les grands fonds étant proches de la côte de Curaçao, le sous-marin Curasub permet à Carole et à 4 autres personnes de plonger rapidement jusqu’à 300 mètres de profondeur. Les bras articulés du Curasub prélèvent des créatures marines que l’équipage remonte à la surface pour les étudier.

À partir d’échantillons de tissus prélevés sur les spécimens recueillis par le Curasub, Carole et l’équipe du projet DROP utilisent des techniques modernes d’analyse de l’ADN (y compris le codage de l’ADN) pour identifier les espèces déjà cataloguées et les espèces nouvelles. Elles s’appuient en outre sur des analyses génomiques pour reconstituer les relations d’évolution entre les espèces vivant à différentes profondeurs de récifs, dans l’espoir de dégager un modèle évolutionnaire. 

Le projet DROP surveillera des variables biologiques et environnementales des récifs en eau profonde pendant quelques temps, afin d’étudier les effets sur ces écosystèmes de l’évolution du climat terrestre, de l’acidification des océans et des espèces envahissantes.

En savoir plus sur ce projet

Découverte de nouvelles espèces grâce à la recherche sur la biodiversité dans les récifs tropicaux