Projet de Sauvetage du Patrimoine Culturel Haitien

Expertise associée : Capacité à fédérer
Date de début : 2009

À la suite du séisme dévastateur qui a frappé Haïti en 2010, le Smithsonian s’est associé à de nombreux spécialistes internationaux, professionnels concernés et impliqués, afin de contribuer à la reconstruction du patrimoine culturel haïtien endommagé ou en péril.

Le tremblement de terre a détruit ou détérioré des musées, des églises, des galeries, des bibliothèques et des archives qui abritaient de véritables trésors : artefacts, œuvres d’art, monuments, archives et ouvrages rares. S’inspirant du travail de Corine Wegener, véritable fée des monuments, les équipes du Smithsonian se sont appuyées sur les relations durables nouées lors du Festival du folklore 2004 pour élaborer avec leurs homologues haïtiens un plan de reconstruction et de préservation du patrimoine culturel haïtien.

Le Smithsonian a conclu des partenariats avec le gouvernement haïtien, des ONG nationales incontournables, des partenaires internationaux et des organisations américaines travaillant dans ce domaine, parmi lesquels le Comité présidentiel américain pour les arts, les lettres et les sciences humaines, le département d’État américain, l'USAID, l’UNESCO, l’ICCROM, la Ligue Broadway, l’Institut américain de conservation (AIC) et le Comité international du Bouclier bleu, pour ne citer qu’eux. Ensemble, ils ont créé le projet de sauvetage du patrimoine culturel haïtien, visant à former les Haïtiens et à les aider à récupérer et préserver leur patrimoine culturel. Ce travail se poursuit aujourd’hui dans un nouveau centre de conservation permanent à l’Université Quisqueya de Port-au-Prince, où les étudiants et les professionnels haïtiens peuvent apprendre les techniques de conservation les plus récentes et pérenniser les activités de préservation de leur patrimoine culturel.  

 

En savoir plus sur ce projet

Découvrez comment le Smithsonian a participé aux efforts de rétablissement avec les autorités haïtiennes et des organisations internationales en 2010