Projet sur les épaves de navires d’esclaves

Expertise associée : Capacité à fédérer
Date de début : 2008

Le Slave Wrecks Project est le fruit d'un partenariat entre le musée national d'histoire et de culture afro-américaine,, les musées Iziko en Afrique du Sud,, le National Park Service , la South African Heritage Resource Agency, le projet Diving With a Purpose, et l'African Center for Heritage Activities. Son but est de sensibiliser le monde sur l’étude des épaves de navires négriers et d'optimiser la recherche et la formation en matière d'archéologie marine.

C'est en 2015 qu'est mise au jour l’identité de la toute première épave de navire d'esclaves africains. Grâce à une étroite collaboration liant une multitude d'acteurs locaux, nationaux et internationaux, le São José a pu être mis au jour et étudié. Ce projet met en évidence les répercussions historiques et culturelles de la traite négrière transatlantique et définit un nouveau système de collaboration internationale entre les musées, les instituts de recherche et les communautés représentées. 

 

En savoir plus sur ce projet

L'enquête sur les épaves de navires négriers ouvre de nouvelles perspectives