Émissions troposphériques : surveillance de la pollution (TEMPO: Tropospheric Emissions: Monitoring of Pollution)

Expertise associée : Recherche à long terme, Technologie
Date de début : 2011

L’Observatoire d’astrophysique du Smithsonian (SAO) travaille avec la NASA et Ball Aerospace à la construction du premier instrument de surveillance spatiale continue de la pollution de l’air en Amérique du Nord. Le projet TEMPO (Tropospheric Emissions: Monitoring of Pollution, émissions troposphériques : surveillance de la pollution) s’appuie sur l’expérience de plus de 30 ans du Smithsonian dans la surveillance et la mesure de l’atmosphère.

Depuis 1985, la collaboration du SAO avec ses partenaires internationaux a conduit au lancement de six satellites de surveillance de la pollution sur ce que l’on appelle l’orbite basse terrestre. Ces satellites cartographient la terre tous les un à six jours. Le programme TEMPO renforcera ces capacités en mesurant la pollution de l’air en Amérique du Nord à chaque heure du jour en haute résolution spatiale, ce qui décuplera notre capacité de mesure de la pollution atmosphérique.

Grâce à TEMPO, les scientifiques sauront suivre les mouvements et les transformations de la pollution, contribuant ainsi aux prévisions sur la qualité de l’air. Au fil du temps, le programme produira une somme d’informations de référence sur le déroulement de l’évolution du climat et sur les tendances de la pollution de l’air. 

 

En savoir plus sur ce projet

L’Observatoire d’astrophysique du Smithsonian travaille avec la NASA à la construction du premier instrument de surveillance spatiale continue de la pollution de l’air en Amérique du Nord