Points principaux du projet

La principale menace qui pèse sur les éléphants d’Asie est la disparition de leur habitat, liée à la conversion des terres à des fins agricoles.
Les chercheurs du Smithsonian recourent aux systèmes d’information géographique (GIS) pour comprendre les schémas migratoires et trouver des moyens de protéger cette espèce en danger critique d’extinction.
Il s’agit du premier projet de surveillance par satellite des éléphants d’Asie au Myanmar.
Depuis sa création en 2002, l’équipe du Smithsonian a posé des colliers émetteurs sur 10 éléphants.
LOCATION(S): Myanmar
Topics: Espèces

Les scientifiques du Smithsonian allient recherches approfondies sur le terrain, technologies GIS et dispositifs de repérage par satellite (GPS) pour suivre et étudier les éléphants sauvages. Ce travail nous aide à comprendre l’écologie des éléphants et permet aux scientifiques du Smithsonian de concevoir des méthodes innovantes de protection des éléphants sauvages d’Asie. Le laboratoire GIS de conservation de l'Institut de conservation biologique du Smithsonian (SCBI) de Front Royal (Virginie) compte parmi les plus grands centres mondiaux de surveillance par satellite des espèces sauvages et de recensement des populations et de leurs habitats. 

Les éléphants d’Asie vivent en général en forêt, ce qui complique leur observation à l’état sauvage. Il peut donc être difficile d’obtenir des estimations précises de leur population, d’observer leurs comportements et mouvements et de rassembler d’autres données importantes pour la mise a en place de stratégies de conservation efficaces. Les technologies par satellite offrent une aide prometteuse. Les colliers émetteurs équipés d’un système de localisation GPS aident les chercheurs à localiser précisément les éléphants plusieurs fois par jour. Leur lecture nous renseigne sur les déplacements saisonniers des éléphants, leur habitat naturel ainsi que l'utilisation qu'ils en font.

Grâce à ces informations, les scientifiques peuvent mieux comprendre les besoins écologiques des éléphants, évaluer les menaces du paysage et concevoir, avec les gestionnaires de la faune, des stratégies d’atténuation de leur impact pour les éléphants.