Avec 700 sites situés dans des bibliothèques, des universités, des centres culturels, des immeubles dédiés ou des ambassades et des consulats, le programme American Spaces du département d'État américain propose des lieux d'échange et de découverte de la culture, de l'histoire et des valeurs américaines. Ces lieux permettent aux visiteurs, en particulier les jeunes, de se familiariser avec les États-Unis, d'accéder à un Internet ouvert, de développer des compétences professionnelles et de dialoguer entre eux et avec des Américains, dans un environnement sûr. Une personne se rendant dans un de ces espaces est susceptible de trouver de jeunes adultes apprenant à rédiger un curriculum vitæ ou discutant de l'impact du changement climatique sur leurs propres vies.

Depuis 2012, plusieurs de ces American Spaces donnent aux visiteurs la possibilité de découvrir et d'apprécier l'univers du Smithsonian grâce à des expositions et des espaces réaménagés dans le cadre du projet d'évaluation et de réaménagement des American Spaces en coopération avec le Bureau des programmes internationaux du département d'État. À travers ce partenariat, les experts en conception et contenu du Smithsonian créent de nouveaux outils de diplomatie publique, y compris des espaces physiques dynamiques accueillant les visiteurs et proposant des expositions de pièces du Smithsonian sur, entre autres, la culture, la démocratie, la participation civique, l'entrepreneuriat, les relations raciales, l'art, l'éducation aux États-Unis. Grâce à ce projet, les visiteurs dans les centres américains, les centres de ressources d'information, les American Corners et les Bi-national Centers peuvent profiter du Smithsonian dans leur propre ville et se familiariser avec l'histoire et la culture des États-Unis à travers le regard du Smithsonian.

Sites American Spaces dans le monde.
Sites American Spaces dans le monde.

Depuis presque un siècle - depuis la création en 1927 du premier « Bi-national Center » en Argentine - les American Spaces sont des endroits de découverte de la culture américaine, en dégustant par exemple un repas de Thanksgiving ou en apprenant l'anglais. Ces endroits sont un outil essentiel pour le développement de la compréhension mutuelle entre les américains et les publics internationaux et sont un symbole de l'engagement des États-Unis en faveur d'un principe démocratique fondamental : le droit des citoyens à accéder librement à l'information.

Pendant de nombreuses années, le personnel créatif et dévoué du département d'État a veillé sur ces espaces avec des ressources disponibles localement. Par conséquent, une expérience dans l'American Space de Santiago au Chili n'avait peut-être rien à voir avec celle à Jakarta en Indonésie.

Depuis 2012, les équipes du Smithsonian et du département d'État visitent ensemble les American Spaces dans le monde entier en mettant l'accent sur la mise en place d'un réseau d'espaces plus solides et plus cohérents, capables de mieux aider les communautés et les jeunes. Au cours de visites des sites ou par l'intermédiaire de conférences virtuelles, les équipes du Smithsonian rencontrent le personnel local et celui des ambassades, évaluent les espaces et les besoins existants et font des recommandations pour la création d'espaces qui inspirent les visiteurs. Sur la base de discussions de groupe et d'entretiens, les équipes du Smithsonian optimisent la polyvalence des espaces et proposent des formations de plusieurs jours sur l'utilisation du contenu du Smithsonian dans les programmes s'adressant aux visiteurs. Le partenariat avec American Spaces s'appuie sur l'expertise du Smithsonian dérivée de tous ses musées et centres de recherche - du réaménagement de l'espace physique, privilégiant un sentiment d'innovation et d'inspiration, à l'exposition des contenus du Smithsonian utilisés comme ressources pour le personnel et les visiteurs. Sous l'égide du Bureau des relations internationales du Smithsonian, les équipes du Smithsonian ont visité 24 American Spaces dans tous les continents à l'exception de l'Antarctique !

Avant (ligne supérieure) et après (ligne inférieure) la modernisation de l'American Corner de Batumi, Géorgie. 
 Crédit photo : 
 Gouvernement des États-Unis.
Avant (ligne supérieure) et après (ligne inférieure) la modernisation de l'American Corner de Batumi, Géorgie. Crédit photo : Gouvernement des États-Unis.

Le Smithsonian s'inspire également des réussites précédentes des sites American Spaces existants pour alimenter le projet. Lors d'une visite dans un American Space à Ho Chi Minh City, Vietnam, Aviva Rosenthal, conseillère en chef du Bureau des relations internationales du Smithsonian, a assisté à un programme dirigé par des bénévoles sur la rédaction de curriculum vitæ auquel plus 300 jeunes ont participé. L'atelier a servi de modèle pour prendre en charge une des priorités clés d'American Spaces : établir un lien avec les jeunes à travers des méthodes pertinentes. Inspirée par ce qu'elle a découvert au Vietnam, Aviva s'est demandé « comment pouvons-nous utiliser les ressources et les talents du Smithsonian pour rendre ce type d'information accessible et disponible dans tout le réseau ? »

Aviva s'est adressé à deux entités du Smithsonian : l'équipe innovante du laboratoire de média numérique et le créateur d'espaces ARTLAB+, du Hirshhorn Museum and Sculpture Garden de Washington, D.C. Amy Homma et l'équipe d'ARTLAB+ ont créé un guide « Incubateur d'entrepreneur » à l'intention des visiteurs dans les American Spaces. L'incubateur d'entrepreneur propose un programme pour aider les participants à acquérir les expériences et les capacités nécessaires pour lancer de nouvelles entreprises ou trouver un nouvel emploi. Ce programme se fonde sur cinq piliers : motivation, développement, communauté, marketing et opérations.

« Constater l'impact concret de ce travail, voir les liens noués par les personnes et comment elles utilisent notre contenu, comment elles l'adaptent en fonction de leurs propres traditions culturelles est une expérience gratifiante », a déclaré Amy récemment. Le personnel du département d'État en Indonésie a récemment utilisé l'Incubateur d'entrepreneur dans le cadre d'un programme pilote de 9 mois et un espace au Brésil a organisé un camp d'été complet pour des adolescents sur la base de ce guide.

Posters avec citations d'Américains célèbres : 
 Maya Angelou, Martin Luther King, Jr. et Steve Jobs. 
 Concepteur : 
 Here's My Chance.
Posters avec citations d'Américains célèbres : Maya Angelou, Martin Luther King, Jr. et Steve Jobs. Concepteur : Here's My Chance.

Tandis qu'Amy et les éducateurs et conservateurs du Smithsonian créent des contenus, des guides de programmation et trousses à outils éducatives personnalisés, les concepteurs du Smithsonian proposent des recommandations pour créer des American Spaces présentant un aspect et des sensations cohérentes à l'échelle mondiale.

Responsable de la conception pour le Bureau des expositions, musée national d'histoire naturelle, Mike Lawrence a visité son premier American Space en 2011, en qualité de consultant pour le réaménagement de l'espace « @america » à Djakarta en Indonésie. Architecte de formation, Mike participe à la création d'expositions du Smithsonian pouvant aller de la présentation de dinosaures géants à des écrans interactifs individuels. Suite à des évaluations et des réunions afin de déterminer les besoins locaux, il a proposé des recommandations d'amélioration de l'aspect et des sensations d'@america basées sur une utilisation plus efficace de l'espace pour offrir une nouvelle interprétation du concept « America » dans cet espace de diplomatie publique à 16 000 kilomètres de Washington. « @america a vraiment servi de rampe de lancement pour ce qui a suivi », explique Mike. Suite à la réussite du projet @america, le Smithsonian et le département d'État se sont associés pour des évaluations et des réaménagements à plus grande échelle de tout le réseau American Spaces et Mike participe à ce projet depuis le début, se rendant dans plus de douze sites supplémentaires.

« Grâce ce projet, je me suis rendu dans des endroits dans lesquels je n'aurais jamais imaginé travailler », ajoute Mike. « C'est une des expériences professionnelles les plus gratifiantes de ma vie. » À travers son travail avec American Spaces, Mike a côtoyé les jeunes de Mexico et les adultes de Bishkek au Kirghizstan. Ses recommandations permettent de créer des espaces pour promouvoir et encourager la participation des visiteurs, de la même façon que ses expositions au musée national d'histoire naturelle sont des espaces d'exploration, de collaboration et de surprise pour les visiteurs de tout âge.

Avant (ligne supérieure) et après (ligne inférieure) la modernisation du Centre américain de Séoul, Corée. 
 Crédit photo : 
 Gouvernement des États-Unis.
Avant (ligne supérieure) et après (ligne inférieure) la modernisation du Centre américain de Séoul, Corée. Crédit photo : Gouvernement des États-Unis.

Les concepteurs, conservateurs et éducateurs du Smithsonian ne peuvent pas se rendre dans chaque American Space. Par conséquent, l'équipe du Smithsonian a créé un Livre d'idées et un Livre de contenu et de programmation, proposant au réseau mondial d'American Spaces des idées de conception, des recommandations de mobilier, des images et des ressources du Smithsonian, des concepts de programme et des stratégies numériques. Les livres sont à la disposition de toutes les personnes désirant organiser des programmes ou proposer des contenus intéressants aux visiteurs d'American Spaces.

En s'appuyant sur le Livre d'idées et le Livre de contenus et de programmation, Aviva Rosenthal, Liz Tunick Cedar et Lauren Appelbaum, du Bureau des relations internationales, ont dirigé des formations sur le projet en se rendant dans les espaces et en organisant des conférences virtuelles avec des partenaires locaux pour démontrer les meilleures pratiques d'utilisation des contenus et les recommandations de conception élaborées par Mike, Amy et tous les experts du Smithsonian. Ils ont montré au personnel local et des ambassades comment le contenu du Smithsonian peut enrichir leurs American Spaces et ont également découvert comment ce contenu est interprété et ré-interprété dans le monde entier.

Session de contenu et de programmation par le Smithsonian animée par Aviva Rosenthal et Lauren Appelbaum, dans le cadre d'une formation American Spaces à Brasilia, Brésil (2015). 
 Crédit photo : 
 Gouvernement des États-Unis.
Session de contenu et de programmation par le Smithsonian animée par Aviva Rosenthal et Lauren Appelbaum, dans le cadre d'une formation American Spaces à Brasilia, Brésil (2015). Crédit photo : Gouvernement des États-Unis.

Le réseau American Spaces encourage un échange honnête entre les communautés locales et les diplomates et le personnel américains. Lorsque Liz a visité l'American Space du Maroc, de jeunes adultes lui ont dit : « Ici, je me sens en sécurité, j'ai noué des liens pour la vie. C'est ma seconde maison, ma seconde famille. » Les American Spaces représentent un espace sûr dans lequel les jeunes peuvent rencontrer d'autres personnes ou diplomates américains et des leaders locaux et discuter de problèmes qui leur importent.

 Liz décrit comment « ces espaces jouent un rôle critique pour contrebalancer les perceptions négatives sur les États-Unis - nos politiques, nos valeurs et nos citoyens. Connecter les personnes aux politiques à travers une interaction humaine et en fournissant des possibilités d'apprentissage et d'expression spontanée modifient totalement l'opinion que les gens ont des États-Unis. Non seulement nous pouvons améliorer la qualité de vie des autres citoyens de la planète mais nous pouvons également nouer des liens qui dureront toute une vie - pour le bénéfice de nos institutions et pour nous-mêmes également. » Même lorsque les gouvernements ne se parlent pas, les American Spaces fournissent aux individus et aux communautés le lieu et la possibilité d'établir un dialogue précurseur au changement. Grâce à ces espaces, le département d'État américain et le Smithsonian collaborent pour encourager une diplomatie à l'échelle humaine à travers des interactions et des échanges quotidiens.

Fermer