Les musées remplissent diverses fonctions et missions : ce sont des espaces d’exploration, d’apprentissage du monde et de communion pour les communautés locales. Les spécialistes de l’éducation et de la sensibilisation du Smithsonian se rendent dans des pays comme Oman pour aider leurs homologues à proposer des programmes attrayants aux visiteurs de tous âges. Par le biais d’ateliers, de formations et de conversations avec le personnel local, le Smithsonian contribue à promouvoir les vertus éducatives des musées à travers le monde. 

Crédit photo : Nichole Shivers.
Le Dr Johnnetta Cole (g), directrice du musée national d'art africain, Nicole D. Shivers (d) et leurs collègues omanais. Crédit photo : Nicole Shivers.

Nous vivons une période bénie pour les musées. On ne visite plus du tout les musées aujourd’hui comme on le faisait il y a 20 ans.  Les musées du Smithsonian cherchent à réinventer leurs programmes pour attirer un éventail plus large de visiteurs. À cet effet, ils partagent l'expertise du Smithsonian avec des muséologues du monde entier dans le but de proposer des expositions qui attisent la curiosité des visiteurs.  

Crédit photo : Runyararo Pswarayi.
Crédit photo : Runyararo Pswarayi.

Former Smithsonian National Museum of African Art Education Specialist Nicole D. Shivers recently traveled to Muscat, capital of the Sultanate of Oman, to teach workshops on public outreach and education to Omani museum professionals. Nicole designed workshops to create museums that visitors love.

Crédit photo Julia Murphy.
Crédit photo : Julia Murphy.

S’appuyant sur des exemples concrets tirés de son travail au Musée national d’art africain du Smithsonian, Nicole guide les participants dans la conception et la mise en œuvre de programmes inspirants. Aux côtés de nos homologues omanais, elle a également cherché des moyens d’offrir des programmes susceptibles de toucher le public local, tous âges confondus : familles, enfants, adolescents et groupes scolaires.  

« Si autrefois les musées se concentraient sur leurs collections, un musée qui veut réussir aujourd’hui ne se contente plus de donner des renseignements sur un panneau, observe Nicole. Aujourd’hui, il faut laisser des souvenirs aux visiteurs. Nous apportons notre aide à la création d’expériences fascinantes qui plaisent à tous les âges, qui inculquent un savoir et qui frappent l’esprit. »

 

Avec ses homologues d’Oman, elle a évoqué les moyens de concevoir la meilleure expérience possible pour les visiteurs de musée et de créer des événements spéciaux attractifs. L’importance de reconnaître et d’étudier l'évolution rapide connue par les musées constituait le fil conducteur de chaque atelier.

Nicole a également évoqué comment observer attentivement (et discrètement !) ce que les visiteurs comprennent de ce qu’ils voient, les échanges du personnel avec les visiteurs, les parties de l’exposition qui attirent l’attention et l’accessibilité des expositions selon les groupes et les personnes. Elle a accompagné les participants dans des musées de Mascate, où ils ont évalué comment les expositions et les musées accueillaient concrètement les visiteurs.

Ces formations ont ouvert la voie à un programme pluriannuel créé en partenariat avec le Sultan Qaboos Cultural Center de Washington : « Connecting the Gems of the Indian Ocean: from Oman to East Africa ». Ce partenariat soutient des programmes et activités de sensibilisation en lien avec les trésors historiques et artistiques omanais, dont un ballet, un opéra, des concerts, un film documentaire, des rencontres scolaires et des expositions.

Les nouvelles technologies offrent de nouveaux moyens d’accès aux visiteurs sur place et aux internautes du monde entier. En renforçant la programmation des musées d’Oman, des formations comme celle de Mascate inspirent les institutions et homologues du Golfe persique et de toute la région.

Crédit photo : Runyararo Pswarayi.
Crédit photo : Runyararo Pswarayi.
En savoir plus sur : Appui aux musées d'Oman
Notre équipe : Nicole D. Shivers
Fermer